pesticides non merci

ALIMENTATION VERS LE ZÉRO PESTICIDES

Les instances officielles et médecins, nous invitent plus que jamais, et à raison, à consommer des fruits et légumes frais, au moins 5 par jour, notamment pour lutter contre les risques de cancer. Le paradoxe c'est que certains fruits et légumes concentrent des résidus de pesticides dont certains sont cancérigènes. Que faire ?

1. Continuer à absorber quotidiennement des résidus de pesticides en consommant les produits issus de l'agriculture "conventionnelle" en clair, CHIMIQUE?.

L'inquiétude des français par rapport aux résidus de pesticides est justifiée car il est prouvé scientifiquement que les pesticides ont un impact réel sur la santé humaine : cancer, malformations congénitales, problèmes d’infertilité, problèmes neurologiques ou encore système immunitaire affaibli. Cette ingestion quotidienne de résidus sur plusieurs dizaines d'années n'est donc pas sans conséquences contrairement à ce qu'affirme le lobby des industriels des pesticides qui se base notamment sur le respect de la LMR (les Limites Maximales en Résidus : limites officielles à ne pas dépasser).

Or, les études officielles ont démontré que
7% des échantillons de fruits et légumes dépassent la Limite Maximale en Résidu dont les spécialistes
dénoncent l'obsolescence.

Il faut savoir que plus de 50% des fruits, légumes et céréales, issus de l'agriculture chimique, consommés en France contiennent des résidus de pesticides.
Plus de 23% de ces aliments végétaux contiennent parfois plusieurs résidus de pesticides, jusqu'à 8 différents!


2. Consommer des produits issus de l'agriculture biologique?: Oui!.

L'AFSSA Agence Francaise de Sécurité Sanitaire des Aliments reconnait que(1):

" Le mode de production biologique en proscrivant le recours aux produits phytosanitaires de synthèse, élimine les risques associés à  ces produits, pour la santé humaine."

Cette alimentation sans résidus de pesticides a un impact très important sur votre niveau de contamination corporel et donc votre santé. Le fait de passer à une alimentation biologique élimine très rapidement les résidus de pesticides les moins persistants de votre organisme.

Ainsi, un étude récente conduite sur des dizaines de groupes d'enfants montre que le passage à une alimentation bio fait disparaitre les résidus d'insecticides organophosphorés de leur organisme (2) , le diagramme en lien montre la disparition des métabolites de ces insecticides dans les urines des enfants pendant les 5 jours d'alimentation biologique !

Sources

1. "Evaluation nutritionnelle et sanitaire des aliments issus de l'agriculture biologique", AFSSA, Juillet 2003.

2. Organic Diets Significantly Lower Children Dietary Exposure to Organophosphorus Pesticides Chensheng Lu, Kathryn Toepel, Rene Irish,Richard A. Fenske, Dana B. Barr, and Roberto Bravo Environmental Health Perspectives, 2005.